Ouvrages classiques de prise de parole

Cicéron

Cicéron (-106 à -43)

Après avoir reçu une excellente formation de rhétorique et de droit, il parvient, par ses compétences et sa détermination, à se hisser au plus haut rang de la magistrature romaine. Cicéron fut un orateur remarquable. Il rédige de célèbres ouvrages de rhétorique dont :

  • De inventione–Sur la composition de l’argumentation en rhétorique
  • De Oratore–de l'Orateur
  • De partitionibus oratoriis–Sur les subdivisions du discours

Quintilien

Quintilien (circa35-100)

Marcus Fabius Quintilianus, mieux connu sous le nom de Quintilien, est maître de rhétorique et pédagogue. Il fait ses études à Rome où son père est avocat. Il reçoit une culture générale, principalement en littérature et en éloquence. Par la suite, pendant une vingtaine d’années, il pratique le droit à Rome.


Lorsque l’empereur Vespasien (9-79) accède au pouvoir en l'an 69, il décide de promouvoir un enseignement officiel. Il choisit Quintilien comme principal professeur. Ce dernier ouvre alors une école de rhétorique qui devient rapidement l’école la plus courue de Rome.


Quintilien est l'auteur d'un important manuel de rhétorique,

De institutione oratoria (L'Institution oratoire – Au sujet de la formation de l’orateur),

ouvrage qu’il rédige à la toute fin de sa vie.

L’influence de cet ouvrage sur l'art oratoire se prolongea pendant des siècles.

Jeu d'acteur - Austin, 1806, planche 4

Gilbert Austin (1753-1837)

Chironomia or a Treatise on Rhetorical Delivery, London, éditions Mary Margaret Robb and Lester Thonssen, Carbondale, 1806.


Gilbert Austin est à la fois professeur et auteur irlandais. On le connaît principalement pour son ouvrage Chironomia, traité de rhétorique qui s’inspire des ouvrages d’élocution Grecs et Latins. Dans cette œuvre, Austin traite de l’importance de la voix et des gestes à même le discours.


Ce livre d’Austin intéressera à la fois les férus de rhétorique et les acteurs de théâtre. Dans sa catégorie, Chironomia sera, jusqu’au début du XXe siècle, l’ouvrage le plus vendu en Occident.


Alfred Siemon Golding

Classicistic Acting, Two Centuries of a Performance Tradition at the Amsterdam Schouwburg, Boston, University Press of America, 1984.


Cet ouvrage de Golding s’intéresse à la technique de jeu de l’acteur classique. Golding prend soin de décrire l’entraînement nécessaire à l’acteur, de même que les conventions de jeu au cours des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles.


Ouvrage essentiel à la compréhension d’affinités existant entre les principes d’élocution et le jeu de l’acteur.

icon

Des ouvrages essentiels sur l’élocution et le théâtre

En savoir plus
Tous droits réservés Actes de langage 2018 - Mention légale
Création de

Mention legale